Fioul, gaz, biomasse : quel combustible pour ma chaudière ?

Quel choisir combustible pour ma chaudière ?

La plupart des chaudières fonctionnent aujourd’hui grâce à un combustible. Quand on veut choisir sa nouvelle chaudière, cette question se pose donc forcément à un moment donné : fioul, gaz ou encore biomasse ? 

Si vous n’arrivez pas à prendre une décision, nous vous proposons de faire le point sur les principaux avantages et inconvénients de chaque combustible. Bien sûr, si vous hésitez toujours après avoir pris connaissance de ces renseignements, le plus simple sera de vous rapprocher d’un plombier chauffagiste de confiance afin de vous faire conseiller. 

La chaudière au fioul

Vous pensez faire installer une nouvelle chaudière au fioul chez vous, mais vous hésitez à passer au gaz, car autour de vous, on vous dit que c’est plus propre et que le rendement est meilleur ? Faisons le point sur ce combustible pour faire un choix éclairé. 

Ses avantages

Les chaudières au fioul possèdent un certain nombre d’avantages :

  • On peut s’approvisionner en fioul partout en France ;
  • Les installations modernes au fuel n’ont plus rien à voir avec celles d’il y a 30 ou 40 ans : elles sont aujourd’hui propres, silencieuses et très sûres ;
  • Leur rendement est plutôt bon, surtout si vous choisissez une chaudière à condensation ou que vous décidez de la combiner avec une pompe à chaleur ;
  • Ce sont des installations très robustes qui peuvent tenir près de 20 ans.

Ses inconvénients

Mais le fioul présente aussi certains inconvénients :

  • À l’achat et à gamme égale, une chaudière au fuel est bien souvent plus chère que celle qui fonctionne au gaz ;
  • Le fioul est une énergie fossile qui est peu écologique ;
  • Le prix du combustible étant aligné sur celui des cours du pétrole, on ne peut pas vraiment dire qu’il est économique ;
  • Il faut une cuve pour stocker le fioul, ce qui prend beaucoup de place et peut occasionner des odeurs ;
  • C’est un combustible qui est sensible au froid, il vaut donc mieux éviter d’installer une chaudière au fuel si les températures descendent très bas en hiver dans votre région. 

La chaudière au gaz

Vous utilisez une chaudière au gaz depuis plusieurs années ? Ce n’est pas étonnant, car c’est la solution thermique que l’on retrouve le plus en France. Il faut dire que ce combustible possède de nombreux atouts.

Ses avantages

Voici les avantages du gaz pour se chauffer et produire de l’eau chaude :

  • C’est une installation qui procure beaucoup de confort. Le chauffage au gaz est doux et homogène alors que la production d’eau chaude est constante et immédiate ;
  • Le rendement de la chaudière au gaz est vraiment très bon. Pour un rendement supérieur et un plus grand respect de la planète, on peut également opter pour une chaudière hybride qui fonctionne au gaz et à l’énergie solaire ;
  • Les chaudières au gaz sont faciles et rapides à installer et l’entretien est également très simple et peu coûteux : en l’absence de dysfonctionnement, une visite annuelle suffit pour contrôler que tout va bien et renouveler le contrat d’entretien. 

Ses inconvénients

Il existe tout de même quelques inconvénients à connaître :

  • Si vous décidez d’utiliser du gaz propane, car vous ne pouvez pas être relié au réseau de gaz naturel de la ville, il faudra que vous fassiez installer une citerne de stockage qui peut se révéler plutôt encombrante ;
  • Le coût du gaz propane est également assez élevé. Par contre, le gaz naturel reste plutôt économique ;
  • Même si le gaz est un combustible plus propre que le fuel, il reste tout de même un peu polluant. 

La chaudière biomasse

Avez-vous déjà entendu parler de la biomasse ? Certaines chaudières fonctionnent avec ce système encore méconnu en France : il s’agit ici de fournir de l’énergie grâce à la combustion de matières écologiques et renouvelables comme des blocs de bois, des pellets ou encore de graines de tournesol. 

Nous vous proposons de faire le point sur celui-ci pour que vous puissiez faire le choix qui convient le mieux à votre foyer.

Ses avantages

Voici les attraits de la chaudière biomasse :

  • La chaudière biomasse est avant tout très écologique, car elle fonctionne uniquement avec des matériaux naturels et respectueux de l’environnement. En plus, son taux d’émission de CO2 est très faible ;
  • Les combustibles renouvelables ne sont pas onéreux, cela vous reviendra moins cher que le gaz ou le fioul ;
  • La chaudière biomasse peut être combinée à un système de chauffage central plus traditionnel. 

Ses inconvénients

Et qu’en est-il des inconvénients de la chaudière biomasse ? En réalité, il en existe un seul. C’est un véritable investissement au départ, car il faut compter entre 15 000 et 25 000 euros pour une chaudière de très bonne qualité. Ensuite, il faut aussi compter le coût de l’installation par un professionnel et éventuellement de l’aménagement pour stocker le combustible en grande quantité. 

Cependant, il faut ensuite garder à l’esprit que le prix des combustibles est vraiment très peu élevé. Et comme c’est une chaudière peu gourmande en énergie, vous ferez sans doute des économies sur le long terme. Il faut donc voir la chaudière biomasse comme un investissement à long terme. 

Découvrez également des conseils sur ce guide pour :


Deprecated: Directive 'allow_url_include' is deprecated in Unknown on line 0